Nos cuvées sont le fruit de quatre terroirs très typés,
alliant richesse aromatique et finesse.

carte

Les marnes argileuses et carbonatées qui affleurent autour de la Machotte, datent de l'époque Aptienne (Crétacé supérieur) et sont uniques sur le terroir de Gigondas. Plus sableuses que les marnes du Crétacé inférieur, elles sont moins sensibles aux variations hydriques. Elles apportent aux moûts une alcoolémie potentielle et un rapport sucre/acidité assez élevés. L'expression du Grenache sur ces terroirs nous donne des vins puissamment épicés.

Les molasses sableuses calcaires autour de Romane sont des sols très légers, très chauds et également résistants à la sécheresse. La pierrosité en surface est souvent élevée. Elle favorise l'infiltration de l'eau, limite l'évaporation et restitue la chaleur la nuit. Les marnes sous jacentes retiennent l'humidité, évitent le stress hydrique et les blocages de maturité. Présentes nulle part ailleurs sur Gigondas, elles sont à l'origine de moûts riches en tanins et en pigments colorants.

Les calcaires massifs limitent le domaine au Nord et au Sud. Ils sont à l'origine de moûts riches en acides et en tanins.

Les éboulis et colluvions limoneux datent de l'ère Quaternaire et sont issus de l'érosion des roches par l'action de la pluie ou du gel. Les moûts se caractérisent par un rapport sucre/acidité élevé et une grande puissance tannique.

* D'après l'étude de Cédric FERMOND et Benoît NAGEL – Géologie et Terroirs des communes de Gigondas, Sablet et Vacqueyras – ENS Géologie.

--
--