Repères géologiques

Nos vins sont le fruit d’une géologie unique sur le territoire de Gigondas.

Un terroir marqué par la formation
des Dentelles de Montmirail

Le massif de Dentelles de Montmirail est majoritairement composé de formations géologiques de l’ère secondaire (Trias, Jurassique et Crétacé), entre -230 et -65 millions d’années. Ses barres rocheuses – des calcaires du Jurassique – ont été redressées à la verticale par de puissants mouvements tectoniques liés à la faille dite « de Nîmes » lors de la formation des Pyrénées, puis érodées au fil des âges. Cette géologie, à la fois complexe et originale, est à l’origine d’une incroyable diversité de roches.

coupe géologique Gigondas
Géologie et Terroirs de Gigondas

Composé de calcaires et de marnes du Crétacé

 Les vignes du domaine bénéficient de trois composantes géologiques fortes, dont deux qui ne sont présentes nulle part ailleurs à Gigondas :

Les marnes et calcaires du Crétacé
(Hauterivien-Valanginien)

Les marnes bleues du Crétacé
(Gargasien)

Les calcaires gréseux avec marnes sableuses du
Crétacé supérieur (Cénomanien)

La combinaison de ces composantes géologiques confère à notre vignoble de Gigondas une diversité intéressante de sols, bien marquée dans les parcelles ; l’expression des cépages Grenache, Syrah, Mourvèdre, Cinsault et Clairette sur ces marnes est très typée et nous permet d’élaborer 3 cuvées Gigondas : Domaine Grand Romane, Romane-Machotte et Le Pas de L’Aigle. Des vins qui expriment chacun à leur manière ce terroir d’exception.

vignoble géologie amadieu
Notre vignoble avec en toile de fond, le Saint-Amand, point culminant des Dentelles de Montmirail à 732m

Le domaine est délimité au sud par des calcaires massifs et dominé par le Saint-Amand, point culminant de la chaîne des Dentelles de Montmirail. Les sols possèdent une pierrosité en surface souvent élevée, qui limite l’évaporation et restitue la chaleur la nuit. Les couches de marnes sous-jacentes retiennent l’humidité et modèrent le stress hydrique les années chaudes. La présence de grès et de sables allège les sols, favorise l’infiltration de l’eau et la pénétration des racines dans les couches profondes. Les éboulis et colluvions limoneux sont plus récents : liés à l’érosion du massif, ils viennent recouvrir ces marnes. Autour du village de Gigondas, une quatrième composante vient s’ajouter avec la présence de «safres» (grès et sables) du Miocène.

Calcaires du Crétacé inférieur (éboulis) apportant une composante minérale aux vins

Sols argileux issus de l’altération en surface des marnes et donnant de la structure aux vins

Limons argileux du Quaternaire recouvrant les safres (sables du Miocène), autour du village de Gigondas. Dans ce terroir, les cépages s’expriment avec une jolie finesse.

Découvrez nos différents types de sols

Les marnes et calcaires de Romane présentés par Georges Truc, géologue

Fermer le menu