Vendanges 2017

28.09.2017 - Vendanges & Millésimes

Les vendanges se terminent à Gigondas, le millésime 2017 nous livre de beaux raisins, avec une belle maturité, de petites baies charnues, dans un état sanitaire parfait, et avec un excellent potentiel. Mais cette récolte se caractérise aussi par un faible rendement.

Réception des Grenache

Le début du printemps très doux a engendré un débourrage précoce et rapide, suivi par une baisse brutale des températures fin avril, qui a occasionné des gelées dans le sud de la Vallée du Rhône, notamment dans l’appellation Ventoux et Luberon. Le millésime 2017 a été également particulièrement sec et chaud. La pluviométrie de décembre à juin est déficitaire, avec des pluies inhabituellement faibles en hiver. Suite à cela, les chaleurs printanières ont été précoces. S’en est suivi un été très sec, avec un épisode caniculaire spécialement marqué fin juillet / début août.

A Romane, les particularités de nos terroirs ont permis de contrebalancer ces évènements météorologiques marquants. En effet, l’altitude nous a préservé du débourrage précoce et donc du gel de printemps. Ce décalage par rapport au reste de l’appellation s’est maintenu durant toute la période végétative, notamment lors de la floraison. Ainsi, nous avons été plus faiblement impactés par les chaleurs printanières, qui ont entrainé la forte coulure sur les Grenache dans les parcelles en plaine.

Les argiles de nos parcelles de Gigondas ont bien joué leur rôle de réservoir en retenant l’eau plus longtemps dans le sol, et ont ainsi limité l’apparition d’un stress hydrique trop important. De plus, une pluie orageuse bénéfique (30 mm à Gigondas) tombée fin août a permis d’éviter le blocage des maturités et de finir tranquillement la maturation.

raisins 2017

De la croissance végétative à la maturation des baies, l’état sanitaire est resté excellent. Nous avons donc pu sereinement commencer à vendanger les premiers raisins blancs de Gigondas le 9 septembre, avec environ une semaine d’avance par rapport à 2016. On remarquera tout de même « l’effet millésime » car les rendements en jus des premiers pressoirs sont faibles.

Grenache et Cinsault de Romane, destinés au Gigondas rosé, ont été vendangés à la suite des blancs. Les sécateurs sont maintenant passés au Gigondas rouge, avec les Syrah et Cinsault vendangés du 12 au 15 septembre, puis les Grenache de notre cuvée Romane-Machotte la semaine suivante. Enfin, nous terminons avec les Grenache de nos cuvées Pas de l’Aigle et Domaine Grand Romane, et nos beaux Mourvèdre ! Avec les premiers moûts, on s’aperçoit déjà que 2017 sera un millésime solaire, avec moins d’acidité que les 2016, mais avec de beaux fruits très prometteurs.

Rosé 2017

--