Appellation Ventoux, vin de la Vallée du Rhône

Au pied du Géant de Provence, le vignoble du Ventoux s'épanouit pour donner des vins rouges et rosés friands et aromatiques.

L'histoire de l'appellation Ventoux

Le vignoble des Côtes du Ventoux s’inscrit dans une longue tradition liée à la présence de la vigne depuis l’antiquité. Les écrits de César et de Pline en témoignent. De la Fontaine de Vaucluse où il rêvait à la belle Laure de Noves, au sommet du Ventoux dont il fit l’ascension en passant par l’Abbaye de Sénanque, il est permis d’imaginer le poète Pétrarque marchant dans les vignes, s’arrêtant ça et là pour nourrir son imagination. Les sept siècles d’appartenance du Comtat Venaissin à la Papauté n’ont pu qu’enrichir cette tradition viti-vinicole.

ventoux

Le décret de l'appellation Ventoux

En date du 27 Juillet 1973, il consacre la qualité et la typicité de l’AOC Côtes du Ventoux, devenu AOC Ventoux en 2008. L’aire d’appellation couvre 51 communes du département du Vaucluse à l’Est et au Sud-Est de l’aire des Côtes du Rhône. Les vins sont vinifiés en rouge, rosé et blanc selon un rendement maximum de 50 hectolitres par hectare et d’un degré minimum de 11 % d’alcool. En rouge et en rosé, les cépages principaux sont : le Grenache, la Syrah, le Cinsault et le Mourvèdre. Dans les vins blancs dominent les cépages Clairette, Bourboulenc et Grenache blanc.

 

Le terroir de l'appellation Ventoux

Situé sur les contreforts du Mont Ventoux, le « Géant de Provence » culminant à 1912 mètres, le vignoble des Côtes du Ventoux bénéficie d’un bon ensoleillement et se trouve abrité des excès du mistral. Les sols en coteaux sont issus de calcaire dur et sont composés d’éboulis, d’alluvions anciens à cailloux ronds.

Le massif du Ventoux provient de sédiments déposés par les mers à l’ère tertiaire. Les formations géologiques que l’on trouve dans cette zone sont très variées :
– des sols de calcaires dégradés, souvent rouges ;
– des sols composés d’un mélange de sable et d’argile ocreuse ;
– des sols couverts de galets roulés ou d’éboulis calcaire provenant de la montagne.
Fermer le menu