Appellation Cairanne,
Cru des Côtes du Rhône

Adossée au sud d’un massif collinaire qui sépare les Vallées de l’Aygues et de l’Ouvèze, l’appellation s’étend sur la seule commune de Cairanne dans le nord-ouest du Vaucluse.

Terroir de l'appellation Cairanne

Trois grands ensembles se partagent les 1088 hectares et participent chacun par leur typicité à l’élaboration de vins élégants et complexes : les terrasses de l’Aygues à l’ouest, fluvio-glaciaires, sont intéressantes pour la rondeur et la souplesse qu’elles donnent aux vins. L’argile blanche calcaire, terre froide, donne des vins aux tanins serrés, charpentés, puissants, caractérisés par la profondeur des couleurs. Ce sont de grands vins de garde. Les argiles rouges offrent des vins plus généreux qui apportent bouquet et richesse des arômes.

Ces observations révèlent un territoire où les vins de Cairanne se conjuguent entre harmonie et élégance. Cairanne bénéficie d’un climat méditerranéen sec, caractérisé par un important ensoleillement et une influence forte du Mistral, qui favorise le bon état sanitaire des vignes tout au long de l’année.

Cairanne, Cru des Côtes du Rhône depuis le millésime 2015

Jeudi 12 février 2015, l’INAO (Institut national de l’origine et de la qualité) a validé la dernière étape du passage de l’appellation Côtes du Rhône Villages Cairanne à l’appellation Cairanne. Belle récompense pour les vignerons de ce Cru.

Logo Cairanne

Cairanne blanc

Cairanne est devenu un Cru des Côtes du Rhône depuis le millésime 2015. Mais il est surtout reconnu pour ses vins rouges puisque l’on y produit seulement 4% de vins blancs. Ils sont généralement produits à partir de Grenache blanc (50 %), de Clairette (25 %), de Marsanne, de Roussanne, de Bourboulenc et de Viognier.

Plusieurs terroirs composent la commune. Au nord, les coteaux du versant sud de la « Montagne », mêlant argile blanche et calcaire, qui s’affaissent vers le sud sur une terrasse caillouteuse, située entre l’Aigues et l’Ouvèze, dénommée le « Plan de Dieu ».

Au sud et à l’ouest, les « Garrigues » formées d’argiles rouges, qui jouxtent les terrasses de l’Aygues, formées d’alluvions du diluvium alpin. Au nord-ouest de la commune, les « Hautes-Rives » et « les Bayes » sont composées de terres siliceuses.

Accords Cairanne blanc
Fermer le menu