Nos vins blancs

Nous nous attachons à produire des vins blancs équilibrés et emplis de fraîcheur qui laissent leur terroir s'exprimer.

Bientôt des Gigondas blanc ?

L’appellation Gigondas n’existe pas (encore) pour les vins blancs, mais dans nos parcelles des coteaux de Romane, nous avons de vieilles vignes de Clairette qui ont été plantées en 1955. Notre Côtes du Rhône Domaine Grand Romane, issu de ces vignes, provient donc de nos terroirs de Gigondas, sans en avoir l’appellation. C’est un vin d’exception car il y a peu de vin blanc produit sur ces terroirs, mais aussi car il est composé à 100% du cépage Clairette. Ce Côtes du Rhône blanc est équilibré tout en complexité et en fraîcheur. Finesse des arômes de fruits à chair blanche (poire, pomme) et de fleurs blanches (acacia…), une fin de bouche étonnante : il vous régalera, à l’apéritif, sur du poisson et même avec un beau plateau de fromage !

Pour revenir à l’appellation Gigondas, l’organisme de défense et de gestion travaille actuellement à la construction d’un cahier des charges pour que ce Cru de la Vallée du Rhône puisse également produire des vins blancs. Mais cela est un travail de longue haleine, mené avec l’INAO, Institut national de l’origine et de la qualité, qui examinera le dossier. Nous ne savons donc pas encore si et quand notre Côtes du Rhône deviendra un Gigondas !

Cairanne blanc

Cairanne est devenu un Cru des Côtes du Rhône depuis le millésime 2015. Mais il est surtout reconnu pour ses vins rouges puisque l’on y produit seulement 4% de vins blancs. Ils sont généralement produits à partir de Grenache blanc (50 %), de Clairette (25 %), de Marsanne, de Roussanne, de Bourboulenc et de Viognier.

Plusieurs terroirs composent la commune. Au nord, les coteaux du versant sud de la « Montagne », mêlant argile blanche et calcaire, qui s’affaissent vers le sud sur une terrasse caillouteuse, territoire entre l’Aigues et l’Ouvèze, dénommée le « Plan de Dieu ».
Au sud et à l’ouest, les « Garrigues » formées d’argiles rouges, qui jouxtent les terrasses de l’Aygues, formées d’alluvions du diluvium alpin. Au nord-ouest de la commune, les « Hautes-Rives » et « les Bayes » sont composées de terres siliceuses.

Châteauneuf-du-Pape blanc

De même que l’appellation Cairanne, Châteauneuf du Pape a une production de vins blancs bien inférieure à celle des vins rouges puisqu’elle ne représente que 7%. Mais sa renommée est bien plus importante. Connu pour ses 13 cépages, ce Cru en compte 6 blancs : le Grenache blanc, la Clairette, la Roussanne, le Bourboulenc, le Picpoul et le Picardan. Le Grenache blanc, mutation du Grenache noir, est le cépage le plus couramment utilisé. Peu acide, il apporte la structure et la longueur en bouche aux côtés de la Clairette et du Bourboulenc, plus floraux, et du Picpoul plus vif.

Fermer le menu